Ras le front au ras des pâquerettes

Publié le 30 Septembre 2014

L'exploit. Enorme. Du jamais vu… Ce dimanche 28 septembre aura permis à une certaine presse de se dépasser en sortant de leurs cartons tous les superlatifs éculés. Et pourquoi donc tout ce boucan ? D'où vient ce tapage ? Quelle est la cause de tout ce ramdam ? Diantre, le Front National envoie deux sénateurs au Palais du Luxembourg.

40 ans d'existence et le miracle se produit, enfin ! DEUX sénateurs. Tout aussi inutiles ou presque que la quasi totalité de cette docte, misogyne et coûteuse assemblée. Tout aussi cumulards. Et tout aussi bouffis de suffisance et de morgue. Les gros titres du lundi matin auront été faciles à choisir en salles de rédaction, c'est toujours ça de pris. D'un ras-le-bol à un ras-le-front, le pas est vite franchi. Et nous voici rendu au ras des pâquerettes : Monsieur Rachline serait un brin fêtard (on s'en fout) un peu rondouillard (on n'est pas aveugle) légèrement dégarni (le physique, ça va 5 minutes…) ex bébé frontiste (on s'en serait douté) et un chouïa hypocrite dans ses prises de position sur le non cumul (oh !!! ).

Au FN on sait évidemment additionner 2 + 2. Et  même après écrêtage des indemnités et avant débredinage, la gamelle est davantage remplie avec plusieurs mandats indemnisés qu'avec un seul. Et oui, les élus FN sont des élus comme bien d'autres. A ce niveau là, ils sont finalement tous très en phase avec un certain Jean-Marie qui préfère sa fille à sa cousine… la préférence personnelle est assez proche de la préférence nationale. Pourquoi s'étonner, dès lors, que le nombre de voix des grands électeurs s'étant porté sur un candidat FN ait dépassé le seul vivier officiel de leurs élus ? 

 

Illustration : Saint-Menoux dans l'Allier - Le débredinoire CC BY-SA 3.0

 

Ras le front au ras des pâquerettes

Rédigé par Sylvie Boussand

Publié dans #Vach'ment bien dit

Repost 0
Commenter cet article

hesteve-pamphile 02/10/2014 17:17

Quand en finira-t-on avec ce Sénat, sinécure pour politicards sur-payés ? C'est peut-être finalement le bon moment, avec ce dégoût pour ces faiseurs de politique ringarde, de redonner espoir aux citoyens avec ce rassemblement pour une VI° république !

Bea et Lucien 30/09/2014 21:52

Honte aux rapporteurs se prenant pour des journalistes, honte à tous ces petits barons locaux enclins de raser les plaques d'égout pour s'établir et faire plaisir à ces électeurs lobotomisés de la télé dont la vue n'est guère plus perçante que des taupe aveuglées par la lumière des projecteurs artificiels des émissions raclure des chaines privées. Honte à ceux qui ne voient pas plus loin que le petit écran et se laissent berner par des pseudos journalistes semeurs de peur et de zizanie.
Amicalement
Béa et Lucien