ANI : alerte virale made in Medef

Publié le 5 Mars 2013

Une plaie est une porte d'entrée facile à envahir pour les microbes opportunistes, virus et autres bactéries. En général, la faculté de médecine recommande de désinfecter afin de contrer l'infection et de surveiller la cicatrisation. Le chômage consécutif à des délocalisations forcées, des licenciements boursiers, des ventes d'entreprises à la découpe, des investissements non effectués par des conseils d'administration en charge de gérer la rentabilité immédiate pour le seul profits des actionnaires sont des plaies ouvertes qui petit à petit exsanguinent notre économie et condamnent à la mort sociale des familles entières, et parfois des villes, des régions ou des bassins de vie.

 

Depuis 9 mois, rien n'a été fait pour lutter contre ce fléau au plus haut niveau de l'état. Les gesticulations stériles d'un Montebourg, les jérémiades d'un Sapin, les flagorneries d'un Cahuzac, les atermoiements d'un Hollande et les boules puantes médiatiques nous feraient quasi oublier qu'en mai 2012 Sarkozy et sa politique libérale ont été rejetés. C'est sous un gouvernement de gauche (ou devrais-je dire un gouvernement gauche ?) que les charges les plus virulentes ont été lancées contre les syndicats dans l'espace médiatique. C'est maintenant qu'un businessman made in US se permet de stigmatiser des ouvriers français fainéants et grassement payés à ne rien faire. C'est maintenant qu'un milliardaire indien accule au désespoir une région sidérurgique entière : faut-il avoir fait l'ENA pour comprendre qu'en gérant de main de maître ses rachats d'aciéries, sponsorisés par des états complices, afin de les démanteler, Mittal contracte l'offre pour mieux faire monter les cours mondiaux de l'acier produits à bas coûts dans les pays émergents ?

 

Des unions locales ou départementales syndicales se battent pied à pied, sur le terrain. Xavier Matthieu délégué CGT chez Continental. Les Contis ont tout accepté pour garder leur emploi : augmentation du temps de travail, baisse des salaires… usine fermée, tous les salariés licenciés. Xavier Matthieu vient d'être condamné à 1 200 euros d'amende pour refus de prélèvement ADN. L'ADN d'un syndicaliste classé dans le même fichier que celui d'un délinquant sexuel, d'un violeur, d'un assassin ?

 

Edouard Martin, délégué CFDT chez Mittal à Florange. Malgré les promesses ronflantes d'un Mittal face à un gouvernement se contentant de peu, le P3 faute des investissements à minima promis et nécessaires se meurt dans l'indifférence général. Ça aussi, c'est maintenant.

 

Et pendant ce temps, des accords ont été conclus entre des centrales syndicales nationales et le MEDEF. Accords devant être examinés demain 6 mars par le parlement. A-t-on consulté les bases syndicales ? A-t-on demandé à Matthieu ou à Martin et à bien d'autres chez Fralib, chez Sanofi, chez Goodyear… ce qu'ils en pensaient, eux qui ont les pieds et les mains dans le cambouis depuis tant d'années pour défendre et leurs emplois, et leurs collègues ? Non. Bien sûr. Eux, ils ne pourraient pas accepter répondre ; ce ne sont que des "ouvriers", au mieux des "petits cadres". Alors on a demandé aux autres, aux têtes pensantes. Certains ont dit oui. D'autres ont dit non. Certains n'ont pas de souci à se faire pour leur avenir malgré leur passé syndical. D'autres hésiteront à se syndiquer ou à continuer à se battre au milieu des leurs, car pour ceux-là, pas d'amnistie sur mesure, pas d'avenir. Marqués au fer. Au fer de la trahison programmée. Comme en 2010, pour la dernière l'avant-dernière réforme des retraites.

 

Il n'y a pas que des politiques qui renient leurs promesses. Le temps du chacun pour sa gueule, c'est aussi pour maintenant ?

 

Texte de l'accord en intégralité,  ici.

 

Décryptage Front de Gauche,  ici.

 

 

Non medef ani

 


 


Rédigé par Sylvie Boussand

Publié dans #Parti de Gauche

Repost 0
Commenter cet article

joel 07/03/2013 15:29


Ok ,  je suis bien d'accord avec toi   sur ce qui serait souhaitable ..


Je ne sais pas comment m'expliquer ..


Actuellement , çà se passe comment ?  surtout dans les petites boites ?


Bein  c'est le patron qui fait à 100% la loi  ! selon ses critéres à lui ..


Tu t'insurges.. ok , c'est légitime ,  mais la situation qui existe déjà ..  Si on peut l'encadrer un petit poil , c'est déjà çà de gagné , non  ?


ils viennent d'ou les 1500 , qui commencent à pointer tous les jours qui passent !


à 90% des petites boutiques anonymes !   Ca existe déjà , sauf déni de réalité , c'est çà qu'il faut combattre dans l'urgence , quitte à donner au patron un peu plus de souplesse .. 
pour le moment !!  je dis bien pour le moment !  par ces temps difficiles ..


C'est aux gens de choisir !   actuellement ils n'ont pas le choix , le patron les vire comme il veut , selon ses critéres à lui  , s'il pouvait avoir une autre solution que de les
virer  instinctivement  !!! 


 


Ok sur la complémentaire , si tu veux , on trouvera toujours à redire ,  que c'est pas assez bien couvert ,  que c'est des groupes privés !!  figure toi que je suis à la Maaf
,  c'est mi chou mi chévre !!  m'en fous !!  c'est là que je paie le moins cher !!  c'est pas l'idéologie  qui me fait bouffer !    ma retraite complémentaire
ARCCO , c'est Malakoff !!  comme beaucoup !  le frére à Sarko !  j'ai pas choisi ,  c'est la CGT dans les années 50 majoritaire à l'époque  qui a négocié çà  ... On
avait aussi une mutuelle d'office !  donc rien de nouveau à se scandaliser !!!  alors tu vois !


maintenant y'a quand même 4 millions de salariés dans les petites boites qui n'ont pas accés à une mutuelle du tout  !  c'est les branches professionnelles qui devront ouvrir des
négociations avant le 1er avril ,  rien n'est donc figé à l'avance !


Il y a aussi des dispositifs de prévoyance pour les gros risques tels que décés , ou incapacités pour ceux qui n'en bénéficient pas ..


les chomeurs pourront aussi bénéficier d'une complémentaire payée à 50% par leur ancien employeur pendant 1an


Le travail a temps partiel est encadré , çà concerne des millions de salariés ,  avec majoration de 10 % à la premiére heure au delà de la durée hebdo , puis 25%


Chacun là dedans y voit midi à sa porte ;


La question  qu'il faut se poser , est ce que çà peut diminuer le chiffre de 1500 par jour ,   je pense que oui ! 


Je ne suis plus à la CFDT , mais je pense quand même que leurs dirigeants , ne sont pas encore devenus des complices à la solde du medef ..  qu'ils veulent le pire pour les salariés .. (
y'auraiT 800 000 masos ? sans parler des voix aux élections  ) 


Bien sûr on peut toujours réclamer la perfection !   et dire que ce qui n'est pas parfait est mal ..


tu sais , avec du recul , quand on voit ou on en est arrivé avec les retraites  ( et c'est pas fini )  l'accord Fillon signé entre la CFDT et le medef en 2002 , il n'était pas si mal
:   il a permis à des salariés qui ont commencé tôt de partir avant l'age légal qui était de 60 ans !!!  y'en a qui sont partis à 57 , 58 , 59 ans !! car ils avaient leurs
trimestres ! ( 300 000 personnes )    ce qu'à fait Hollande à son arrivée ,  qui dénigrait cet accord à l'époque , est en dessous !!!!  car le mini , ce fut 60 ans !! 


Alors je me garde bien de jeter la pierre à l'un ou l'autre .. avant l'heure .. Je n'ai pas à chercher des raisons d'exister ,  ni d'arriére pensée politicienne .


Si Mélenchon a à se bagarrer , c'est sur ces 1500 personnes , en priorité  !  depuis que j'ai commencé ce post , il y en a 62 de plus qui pointent à pole emploi ! ..  Je ne crois
pas que cet accord améne à encore à plus !! 


c'est çà que je vois ..  et tout ce qui pourra réduire ce nombre , pour moi, c'est déjà çà ! 


Maintenant si Mélenchon a une formule magique, une solution miracle ,  pour réduire ce nombre .(  62 de l'heure ) .( pas dans les discours , ou les voeux ,  hein ? )  mais
dans l'instantée ,maintenant ,  en remplacement de cet accord ,  je suis prenant .. En attendant , je me contente du peu , même si c'est loin d'être parfait , j'en conviens


bises du vieux gaucho qui observe la réalité , tout de même !


çà n'empêche pas une bonne révolution !!! .il la faudrait ! .. mais en attendant ...


Bein, hein  on fait avec les moyens du bord  


Joel


 


PS Sapin a dit qu'il rectifierait ce qui n'est pas conforme au droit international du travail ,  sur les licencients pour raisons personnelles !

Joel 05/03/2013 17:25


En fin de compte...


Tu sais Sylvie,  quand moi, je me bagarre avec des actions bien plus dures que la CGT , je suis considéré par le PCF , comme sale gauchiste , aventuriste ! irresponsable 


Quand ce sont les " conti" CGT qui font pareil , ils sont considérés par le PC ,  comme des resistants 


Quand les conti en fin de compte se battent pour limiter les dégats , en réclamant des primes élevées ,  ce sont encore des résistants , des héros 


Quand moi à la CFDT   je fais la même chose , et que j'obtiens 10 fois plus que les contis , je suis considéré comme un capitulateur  par l'Humanité  et  Liberté


Alors faudrait peut être arrêter  ce truc là ... les bons , les mauvais !!!   et surtout être objectif !!!  Etre objectif ! 


bon évidemment cette histoire d'ADN est un scandale !  j'aurais pu en être victime moi aussi ..et j'aurais aussi refusé .. . tu les a vues nos actions  ?  je n'invente rien.. 


maintenant le lien , conduisant à Mailly , sur la reconversion de Chéréque .. bof ..  Ils sont tous comme çà !!!  tous sans exception !!   Et Mailly est assez mal placé  pour
parler des autres !!  ses prédécesseurs , ils n'ont pas été recasés ?  FO , c'est quand même pas une référence en matiére de lutte !!  il a été le premier syndicat réformiste ,
 avant la CFDT !  sous Bergeron !  et ensuite vint l'autre Blondel  et ses chauffeurs !!!   


Alors bon !!!   Il faut toujours balayer devant sa porte Mailly  !! 


Tous pareils ils sont !!  quand ils ne se recasent pas , ils s'accrochent à leur mandat , jusque 90 ans !!!    c'est partout !  même au front de gauche ... 


alors bon, le lien pour montrer Chéréque ... bah !!!   moi, ca ne me surprend pas ..  mais il n'est pas le seul !!!   çà fait aussi partie du truc ? 

joel 05/03/2013 15:43


 


SUITE


 


 


........faut pas dire que ’article 18 de l’accord


 "   made in MEDEF stipule qu’un employeur pourrait faire signer un accord baissant  les salaires !


C'est une interprétation scandaleuse !! c'est vraiment prendre les syndicats d'entreprises pour des incapables ! des ignares dépourvus de jugement !!!  Un employeur n'a jamais fait signer un
syndicat de force  !!!  On signe si on veut bien ,  et si possible avec l'accord des salariés !! 


Encore une belle interprétation tendancieuse !!!!!  je pourrais en citer  d'autres que j'ai repéré ,  mais je ne veux pas abuser de votre temps


A La CFDT , on consulte ,  j'ai encore vérifié ce matin , chez mes potes de l'union locale du nord , il y a eu des conseils syndicaux .sinon, enlever le D !


Bien sûr , c'est pas l'unanimité , comme les 100% de Laurent reconduit , mais la majorité s'est prononcée pour .


Maintenant , si ce n'est pas parfait , et j'en conviens le premier , rien n'empêche d'y déposer des amendements , puisque que çà va être retranscrit dans la loi !


çà oui, c'est le boulot des politiques ,  mais pas ce truc pitoyable , qui reléve de la manipulation de masse , c'est franchement gros !!!  enfin pour moi ! 


Et on ne peut pas m'accuser d'être de méche avec le PS ou le Médef !  Y'a même Etienne Liebig , un éminent gaucho , qui partage mon point de vue !


Au fait j'ai entendu Mélenchon, dire un jour sur Bourdin , que si Hollande faisait des accords syndicaux , des lois ,  il se situerait clairement dans l'opposition !


On va voir çà !!!  Car pour le moment , c'est le cul entre deux chaises !   çà ne le géné même pas que ses potes du PC font des accords locaux avec le PS !  Dit aussi sur
Bourdin, lors de sa derniére invitation .


 


Sans rancune


Joel


 


 

Sylvie Boussand 06/03/2013 14:41



Bon, pour l'article 18, déjà répondu… et : même si signé par les syndicats, chacun devra ensuite signer individuellement l'accord…



Bien que s’imposant au contrat de travail, l’accord de maintien dans l’emploi requiert néanmoins l’accord individuel du salarié. 


 


Est-il envisageable que : tous les salariés ne soient pas syndiqués, et qu'un salarié syndiqué
puisse ne pas être satisfait de l'accord signé par son syndicat ? Ça doit bien arriver parfois ? Je crois que ce n'est pas simple, et bien pourri de chez pourri dès le départ afin de monter les
uns contre les autres syndicat contre syndicat, salarié contre salarié.


 


Et aussi :





Article 23 – Ordre des licenciements 


A défaut d’accord de branche ou d’entreprise en disposant autrement, en cas de licenciement pour motif économique, l’employeur est fondé, pour fixer l’ordre des licenciements, à
privilégier la compétence professionnelle sous réserve de tenir également compte, après consultation du CE, des autres critères fixés par la loi.


 


Il est quand même gros, celui-là, non ? Après consultation du CE… dans les boites de plus de 50
salariés ! Et dans toutes les autres, les plus nombreuses ? La compétence professionnelle, bien sûr, au libre choix du patron… je vais là encore avoir de la peine à trouver ça chouette. Le super
pro, conscienceux, mais qui l'ouvre souvent, tu crois qu'il va rester longtemps avant de monter dans la charette ? Un autre, pas plus ni moins pro, ou même moins pro, tu crois qu'il va réfléchir
longtemps avant de balancer un petit secret vrai ou faux qui fera monter le collègue à sa place dans la charette ? Bonjour l'ambiance… et encore ça de gagné : chacun pour sa gueule, solidarité au
ras des paquerettes…


 


Pour ce qui est de déposer des amendements… le conseil des ministres a entériné ce matin le projet de loi sans rien changer au
texte. Le fameux PDF que tu me reproches de produire… mais merde, il faut bien se baser sur le réel ! Mes critiques, les miennes, pas celles de Mélenchon ou du PC ou de Mailly… je dois bien les
appuyer sur quelque chose, pas critiquer dans le vide et sans savoir ? C'est ce texte qui est validé, c'est ce texte qui arrivera à l'assemblée. Et tu le sais, j'ai mon BEPC et un diplôme de
mécanicien monteur pour tout bagage : ça ne m'empêche pas de le lire, cet accord, et de comprendre que c'est de la merde à plus de 80 %. Putain, on est pas si con que ça, quand même ! Pour le
référendum de 2005, je l'ai lu, le projet de constitution, et annoté avec un stylo rouge et un stabilo jaune, je l'ai encore ce torchon qui avait été envoyé à tous les électeurs, au fond d'un
placard. A peine à la moitié, j'avais comppris qu'il fallait dire non, pas eu besoin d'un maître à penser… Méluch était encore au PS, et franchement, je ne savais même pas qu'existait des comités
du NON à cette époque, c'est te dire !


 


Tu sais, je crois que le pire, dans cette histoire, et dans bien d'autres, passées et à venir, c'est que nous nous laissons trop
facilement convaincre de renoncer à la réflexion personnelle, à la décision argumentée, même si on est des gens simples. Et finalement d'emboiter le pas de tel ou tel. Tu me diras que j'emboite
le pas au PG… ? Oui. Mais ce sont MES pas à moi qui m'ont conduite, et me conduise encore, sur le même chemin que le PG. On fait route ensemble. Et pour l'instant et depuis 2009, ce compagonon de
route me va très bien. Mes mots ne sont pas ceux du PG, les mots du PG ne sont pas obligatoirement les miens, mais nos mots se rejoignent dans la conclusion de l'analyse de ce texte, dans ce cas
précis. Moi non plus, j'en veux pas de ce texte. Et je ne suis pas aussi optimiste que toi sur les amendements déposés à l'assemblée, et c'est peu de le dire… Le PS a laissé passé le MES, voté le
TSCG… très majoritairement… 


 


Cet accord est une des pierres, une de plus, de la déréglementation voulue par la commission européenne du marché du travail à
l'échelle européenne, et, plus largement, de la mise en concurrence des travailleurs entre eux… pendant qu'on se bouffera le nez entre nous, on emmerdera pas le patronat et les actionnaires…
hélas !


 


Bises amicales, vieux gaucho !



joel 05/03/2013 15:28


Bon ! 


Quand on lit en diagonale ,  on est forcément répulsif à tout celà !  virus !  Médef ! çà ne présage rien de bon !!!


Même moi, j'y serais pris !!   Ca fait partie d'une stratégie de communication  tendant à faire pencher au premier coup d'oeil ,  le salarié moyen ,  qui a tendance à
faire confiance  " puisqu'ils le disent , çà doit être vrai "


Si je voudrais employer un mot vilain, j'appelerais çà " de la manipulation de masse "


Mais pour ceux qui liront , rassurez vous , je ne suis pas un agent du médef , et les virus , je préfére les voir éradiqés !!    Je suis même un sale gaucho !! 


Je fais seulement du décryptage , de quelqu'un d'averti , je sais comment çà fonctionne .


Et pour être encore plus crédible ,  on met en pDF l'ensemble du texte !!!  tout en sachant très bien que 99 % des lecteurs ne décortiqueront pas ce texte  qui est la spécialité de
fins négociateurs , à la virgule près !  Je peux en parler , moi,  puisque j'ai participé aux négociations de la CGPS ..  il faut être spécialiste pour décrypter !  et
n'importe quel quidam moyen ( ce n'est pas péjoratif ) va reculer au premier article du code du travail et de la sécu , cité ,  ou à la formule " conformément à l'alinéa untel de l'article
11 "


En se disant ,  bon, je me casse pas la tête , puisqu'ils le disent .. c'est que c'est vrai !! 


Sauf que ... le FdG,  dans son décryptage ,  n'est pas tout a fait objectif !!!  il ne se comporte pas  comme les syndicats , qui eux , ont d'abord un texte brut , et essaient
de l'améliorer du mieux qu'ils peuvent ,  sans arriére pensée au préalable !!  c'est leur boulot !  ils essaient de tirer le maxi !point barre ! 


C'est donc pas la même démarche que le FdG , qui lui, a une démarche critique !  tellement critique, que là aussi , il fait en sorte dans son décryptage , d'orienter les lecteurs au premier
abord !


En Effet , quand on lit " accord IN MEDEF "  y'a forcément dés le départ de la répulsion !!!   çà encore c'est de la manipulation de masse !!   car ce n'est pas un accord
du Medef ,  mais un accord entre le medef et organisations syndicales salariées  (  je vois que le terme minoritaire n'est plus employé ,  c'est un progrés )


Et évidemment ,  pour encore mieux convaincre ,  dans le décryptage ,  à chaque fois , on pose la question " ETES VOUS D ACCORD AVEC LE MEDEF ? "  du vrai bourrage de crâne
... c'est voulu !!  cette répétition à chaque fois !! car il faut  convaincre un max  !!  ..  N'importe quel salarié ,  rien qu'en lisant cette question va dire NON
!  même moi !!!!   il sait bien que le Médef n'agit pas dans son intérêt ! 


C'est comme çà , qu'on met les gens dans sa poche !!!   C'est une méthode bien connue du PCF !!!   Et quelle est ma déception que toi, Sylvie tu t'y prêtes !


Je n'ai même pas encore parlé du contenu !!!  juste de la méthode de communication ,  que moi, j'appelle propagande !!! 


J'avais de la sympathie pour le PG , mais il se fond de plus en plus dans les méthodes du PCF ,  c'est maintenant devenu sourtout  FdG , les inséparables ,  D'un coté un petit
parti , avec une grande personnalité ,  de l'autre un parti moribond qui bénéficie encore d'une bonne implantation locale , et on le voit encore ici  , qui domine  !  On
dirait que Mélenchon en est l'otage !! ..  bien sûr , le PCF qui négocie déjà les municipales avec le PS , çà ne choque personne !!  çà aussi, il faudra bien en parler un jour ! 


 


Mais revenons à nos moutons !!!   la question .. " ETES VOUS D ACCORD AVEC LE MEDEF ? "  tout y est ensuite interprété à la sauce PCF !! 


En effet , chacun qui a déjà fait du syndicalisme sait bien qu'un  accord est toujours un compromis !!  ... Y compris à la CGT ,  qui signe localement 80% des accords d'entreprises
!!  Mais çà , on ne vous le dira pas ici !!!


Et forcément , dans un compromis , on n'a jamais tout ce qu'on espérait !!  les syndicats essaient d'en tirer le max !!  mais les patrons aussi !!!   faut le savoir quand même
!!!    sinon, on fait de la démagogie !!!  ah que ce serait bien  que les syndicats soient satisfaits à 100 %  !  moi, le premier !!!  hélas !  ce
n'est pas comme çà que çà marche !!!


Alors , pour Mélenchon,  et ses copains du PCF , c'est facile , de critiquer ! de dénoncer !   sauf que chaque jour ,  y'a 1500 personnes qui se font inscrire à Pole emploi



Est ce qu'il les empêche Mélenchon ?  non !!!   alors les incantations , les beaux discours ,  oui !  ... mais celui qui est dans ces 1500 ; chaque jour ,  n'en a
vraiment rien à branler !  il aurait voulu un peu plus de protection  , contre ces licenciements ! mais c'est déjà trpo tard pour lui !  


Ce que ne dit pas le décryptage , ce sont les 12 mesures qui ouvrent des droits nouveaux !!  et qui sécurisent l'emploi , .. et les 7 points sur lesquels le médef a dû reculer !! 


Ah çà on s'en gardera bien !  donc c'est loin d'être objectif !!!  fallait -il vraiment que certains signent , je n'en sais  fichtre rien ,  dans une négociation  , il y
a toujours le pour et le contre ,  il faut souvent ensuite choisir  si çà vaut le coup de signer ou pas ! 


 


Encore une fois, moi ex syndicaliste , je ne comprends pas cette démarche du FdG, (  PCF surtout ) à décrypter un  accord entre partenaires sociaux  ?   c'est pas son
boulot !!   qu'il crée donc un syndicat satellite, çà ira peut être mieux !!  !!  ( c'était la CGT
dans le temps )   on verra s'il fait mieux que les syndicats actuels !!


 


Non c'est un  peu facile !! 


on parle des contis ,  ils ont été virés comme des mal propres !  est ce qu'on  a réussi à l'empêcher ?  est ce que les discours de Mélenchon ont réussi à l'empecher ? 
NON !!!   alors toutes ces incantations !  tous ces beaux discours électoralistes ,  oui , c'est séduisant , j'y souscris même ..  mais entre ce qu'on voudrait , et ce
qui se passe , çà fait deux !!!   ce ne sont pas les discours de Mélenchon, ni de Laurent ,  qui mettent du beurre dans les assiettes des 1500 victimes  journaliéres , de la
crise


Alors , on peut toujours dire Non à ceci ,  et s'user les godasses , pour des prunes ,  çà çà aussi  , faut arrêter le cirque !!!  on le sait que les manifs çà ne sert à rien
!!  alors pourquoi toujours appeler aux manifs ??


gréve illimitée !!!  si vous en avez raz le bol !!! OUI !!!!    est ce que Mélenchon est prêt à soutenir çà ?   ,  c'est ce que voulait SUD , au moment de la réforme
des retraites !  .. Ca m'étonnerait !!!   le PCF ,  avec la CGT , ont tout fait pour saborder 68 ! 


Alors faut savoir ce qu'on veut !!!  en attendant ... y'a 1500 salariés qui connaissent les joies du chomage chaque jour !!!   si on pouvait en éviter la moitié , ca serait pas si
mal !!  y'a des réponses incontestables dans cet accord ..


 


Ah oui,  je rappelle que les mutations, çà existe déjà .. que le chomage partiel aussi , qu'on y perd du salaire ... et que l'article 18 ( point d'échauffement )  de l'accord subordonne
des baisses de salaire, à des accords d'entreprise !!  donc ce n'est pas systématique !  signeront  ces accords qui veut bien , et je présume avec l'accord des salariés de la boite
!!  sinon, c'est l'actuel qui s'applique !!


Alors faut pas dire comme dans votre décryptage  que ’article 18 de l’accord

Sylvie Boussand 06/03/2013 14:04



On parle des frais de santé et de la complémentaire ? Juste avant, un rappel : le programme FDG prévoyait et finançait une couverture à 100 % pour tous… par l'assurance maladie.


 


Alons-y pour le merveilleux altruisme de cet article classé en 1. C'est pas de la com, c'est juste par hasard qu'il est placé en tête, et aussi, peut-être, parce que se soigner devient difficile
même pour ceux qui bossent… et si des fois un curieux lisais juste ce premier article et s'en contentait… J'écris, en effet, un titre provocateur, et je le fais sciemment. J'adapte mes méthodes
aux méthodes de ceux qui sont en face.. Pas de pistolet à bouchon face à un 155TR 


 


Donc, la complémentaire santé. Perso, pour moi et ma fille, elle me coûte quasi 1000 euros par an. Et oui, j'ai 52 ans… Pour ça, j'ai : pharmacie 100 %, labos et radiologie 130 %, auxilliaires
médicaux dont kinés 130 %, fournisseurs sauf optique et prothèses audio 100 %, transports 100 %, hospitalisation 200 %, forfait journalier 100 %, chambre 35 euros/jour, soins externe 100 %,
optique forfait 300 euros/an ou si PEC 100 % des dépenses engagées (monture + verres progressifs = 0 euros pour moi l'an dernier), dentaire 200 % + forfaits divers type implants… petit capital
obsèques (1500 euros je crois) et quelques suppléments : forfait 100 euros/an pour médocs non remboursés, forfait 100 euros/an pour ostéopathe ou médecine douce… c'est cher, mais rien que les
verres l'an dernier… 1150 euros. Bref, j'use, je n'abuse pas.


Donc, on nous propose un "panier" soin. Déjà, rien que le nom, un panier… de la com pour ménagère de moins de 50 ans ? C'est l'employeur, et lui seul, qui choisit le "prestataire". Un accord de
branche pourra lui en proposer un ou plusieurs… en toute transparence, comme lorsque Malakoff Médéric, dirigé par
Guillaume Sarkozy, a raflé la mise sur Pôle Emploi et plus de 170 000 contrats ? Ou alors Axa ? Allianz ?


Donc, le fameux "panier" :



 


un panier de soins défini comme suit : 100% de la base de remboursement des consultations, actes techniques et pharmacie en ville et à l'hôpital, le forfait journalier hospitalier, 125%
de la base de remboursement des prothèses dentaires et un forfait optique de 100 € par an


 



Financé à 50 % par l'employeur, à 50 % par le salarié. D'accord ou pas, tu payes et tu la fermes.
Une augmentation ? T'es fou, je te paye déjà la moitié de TA complémentaire au rabais… et pour le reste ? Et tu vas loin avec 100 euros par an pour ceux qui ont besoin de lunettes
?


Cela ressemble encore furieusement à du foutage de gueule. Un exemple : un salarié avec un petit salaire, et SA complémentaire santé prélevée tous les mois sans qu'on lui ai demandé son avis,
avec un conjoint sans emploi, et 2 ou 3 gosses… Résultat : fric en moins sur la paye, et pas mieux couvert qu'avec la CMU dont il pouvait bénéficier avant gratuitement… !


Je vais faire du mauvais esprit : ça va rapporter un max d'argent, sans se fatiguer, aux assurances privées. Cela n'assurera qu'une couverture minimale et bien assez chère à la majorité des
salariés qui y seront soumis sans aucun droit de regard.


La suite plus tard… là, je suis un peu agacée avec cette merde d'article 1 à 2 balles…